Cheveux gris : pourquoi en
font-ils toute une histoire ?

L ‘apparition de Lio, il y a quelques semaines dans l’émission d’Alessandra Sublet a soulevé un tollé général sur internet. Pourquoi ? A-t-elle tenu des propos insensées ? Etait-elle ivre ? A-t-elle insulté quelqu’un ? S’est-elle prise de bec avec un autre invité ?

1-lio

Pas du tout… Juste parce qu’elle a osé s’afficher avec des racines grises d’une bonne dizaine de centimètres.  Parmi les tweets les moins violents : « Il faut envoyer une couleur à Lio » « Ouh lala , le coup de vieux ! » « C’est plus possible les cheveux gris de Lio … »

L’image qu’elle a renvoyée d’elle-même à ce moment-là a, semble-t-il, tellement captivé les téléspectateurs qu’ils sont apparemment passés à côté de ses propos pourtant révélateurs d’une société en décomposition familiale : « J’ai le droit de tomber amoureuse, de faire des enfants avec qui je veux, de me séparer vingt fois, de vivre plusieurs amours, de vivre plusieurs vies, d’être plusieurs femmes. Et j’ai tellement porté ça en avant que mes enfants, derrière, je ne les ai pas regardés. Et leur souffrance m’a forcée à les regarder. Parce qu’ils m’ont dit qu’ils n’allaient pas bien ».

 

Les Boomeuses s’interrogent

D’où l’interrogation des Boomeuses : y-a-t-il un âge fatidique où, pour être écoutées,  il nous est totalement interdit d’être physiquement nous-mêmes ? Pas facile de répondre à cette question car si les racines grises de Lio ont fait écran à ses propos de mère blessée, on ne retient de Sonia Dubois que les 50 kg perdus, de Sharon Stone que sa beauté, de Madonna, que sa silhouette impeccable, de Claire Chazal que l’âge de son ex amoureux …

6a014e8bd4687b970d01539338e918970b

Une autre question s’impose donc : les femmes seraient-elles, quel que soit leur âge, mais d’autant plus à la cinquantaine, vouées à n’être que le reflet d’une société en mal de fond, de contenu, d’essentialité ? En mal d’échanges, de compassion, de réflexion ? Si on ajoute au déluge de commentaires négatifs que la plupart ont été émis par des femmes, on peut également ajouter «  en mal de solidarité » !

Pour revenir à un peu plus de légèreté, cette apparition de Lio, 52 ans, telle qu’en elle-même, interpelle sur la question des cheveux gris. Alors, on les garde ou pas ?

 

Corine Allouch 

 

8 Comments

  • Répondre avril 26, 2016

    Ninette

    Et pour les femmes noire? Les cheveux gris on assume ou pas?
    Pour ma part les teintures sont interdites je suis allergique à la Paraphenylènediamine.
    Mais côté cheveux qu’ils soient bouclés crépus ou defrisés, je ne vois pas de femmes assumer leur cheveux gris. Comment ne pas avoir l’air négligée?

    • Répondre avril 26, 2016

      Les Boomeuses

      Je crois surtout que c’est un sujet qui touche toutes les femmes quel que soit leur couleur de peau. Il y a la mode des femmes mannequins aux beaux cheveux gris ou blancs et toutes les autres qui ne les assument pas.

  • Répondre mai 5, 2015

    Merko

    Bonjour, je crois que le problème c’est la bicolorité qui donne cet aspect « négligé » mais qui est incontournable si on ne souhaite pas sacrifier sa longueur. A mon avis lio sera toute blanche bientôt et ça la regarde. Le problème du regard des gens dans notre société est tellement lourd…
    A la fin de l’année je rentre chez les quinquas ( je rigole en moi- même car c’est comme si je sautais de classe à l’école) j’ai les cheveux aux épaules teints en châtain cuivré. J’ai environ 70% de cheveux blancs et je refais ma couleur toutes les 3 semaines du coup je pense vraiment passer au tout naturel l’année prochaine comme pour accepter mon âge. De plus les teintures c’est pas vraiment le top question santé. J’ai découvert le blog 50 nuances de gris où les femmes racontent « ce passage » au gris, c’est très utile.
    Alors on verra bien….

  • Répondre avril 17, 2015

    Dezutter Joëlle

    J’ai fait le choix d’assumer mes cheveux gris … J’ai 48 ans… et c’est incroyable tout les commentaires désagréables que je reçois. Lorsque je lis mon facebook, je n’arrête pas de lire des commentaires de gens comme vous comme moi qui demandent de vivre dans un monde de tolérance et d’amour…la plupart d’entre vous dénoncent le fait que les Autres (forcément les autres !!!) n’acceptent pas la différence… et bien lorsque je vois la difficulté que les Monsieur et Madame tout le monde ont du mal à accepter MES cheveux gris… et bien je me dis que ce monde d’amour et de tolérance, ce ne sera pas pour tout de suite ! Et on ne parle que de cheveux gris… je vous le rappelle… on ne parle que de cheveux !!! Une chance qu’on ne parle pas de la couleur de mes ongles…

    • Répondre décembre 28, 2016

      Marie

      Comme c’est vrai…

  • Répondre mars 4, 2015

    Line Michaud

    J’assume mes cheveux gris depuis que j’ai 50 ans. Je l’aurais fait avant, mais comme j’étais célibataire et ne désirais pas le demeurer, j’avais teint mes cheveux en blonds et j’ai été étonnée par tous ces regards d’hommes sur moi. Avant d’être grise, vers 40 ans, j’étais brune et j’enviais secrètement les blondes. Comme j’ai maintenant un conjoint et une relation stable avec lui. J’assume enfin ma couleur naturelle. Comme quoi, nous avons besoin d’être aimée pour nous apprécier.

Laisser une réponse