Et si la cellulite fondait
avec le soleil ?

A part se frotter les jambes avec un cactus, je ne vois pas comment faire partir cette fichue cellulite  qui s’est insidieusement glissée entre les couches du derme, de l’épiderme, je ne sais pas trop : il parait qu’il faut pincer .

cellulite

Qu’il y a la cellulite qui est de l’eau, celle qui est de la graisse. Bon, d’accord, ça c’est pour la science .

Vrai que c’est insidieux, que ça arrive on ne sait trop comment (pourquoi aussi d’ailleurs) et qu’un beau soir on se regarde dans le miroir au sortir de la douche, et là, on croit qu’on hallucine …. Mais d’où vient ce relief qui a envahi nos cuisses ? Ces bosses et ces creux, tout ce vallonage qu’on aimerait voir rester dans la nature ? Comme on ne peut pas vivre dans une cabine d’essayage de « Princesse Tam Tam », seul lieu où, à ma connaissance, ils ont tout compris à l’éclairage et où on est juste parfaites, et bien, il faut faire face.

Se ruiner en crèmes amincissantes, gommantes, raffermissantes, circulantes, tonifiantes que sais-je encore ? Investir dans le palper/rouler sous l’oeil lubrique de notre chéri qui nous « le ferait bien le palper -rouler »  (oui, bon d’accord, laisse tomber mon coeur!) , s’astreindre à des régimes qui feraient fondre ces capitons  ( oui, ça devient moche de dire  » cellulite » on dit  » capiton » à présent ), faire du sport à outrance ? tout ça cumulé ?

Et si on prenait le problème (puisque ça a l’air d’en être un) à l’envers ? Si on s’imaginait un seul instant avec l’âge qu’on a et la cuisse tendue comme une « grosse caisse » ( sans jeu de mots), est-ce que ça collerait ? Si on arrêtait de lire des magazines qui nous vendent, photo après photo, des femmes soit disant de notre génération mais qui ressemblent fort à nos filles ?

Et si on réalisait que tout ça c’est du marketing et que d’ailleurs ça a été inventé dans les années 30 au moment où l’obésité est devenue une vraie passion publique avec le discours moralisateur qui va bien et au centre : les femmes, que les revues féminines se sont alors emparées du truc pour en faire un marronnier ? Vous les feuilletez ces magazines qui nous assènent des pages de pub pour produits amincissants entre deux pseudo-articles de fond ?

Alors, il faut la « soigner » notre cellulite puisqu’on nous fait la considérer comme une sorte d’intoxication du corps ? Basta, comme dirait ma mère, l’essentiel est ailleurs, non ? Arrêtons de nous faire matraquer par toutes ces sornettes et privilégions un corps sain avec ou sans cellulite…heu.. capitons.

 

Dominique Mallié, blogueuse nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l'émeuvent ou la font s'interroger sous la forme de chroniques au ton décapant. Elle tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

Lire aussi : et si on se mariait

 

Illustration © la poulette de Bresse 

 

9 Comments

  • Répondre avril 13, 2016

    christine zaghdoudi collin

    toi je t’aime d’amour. (chaste n’aie crainte)…et je déteste C.Cordula qui dit qu' »5! ans on n’a pas le droit de ou de ..J regarde sans nostalgie mes photos d’il y a 20 ou 30 ans eet je me dis..Putain j’étais bien gaulée et je me suis pourri la vie et la santé pour rien..A part mon veuvage ,c’est la partie du voyage de la ve que je préfère..Merci

  • Répondre avril 13, 2016

    Christine Bossu

    Eh oui, l’été arrive. On a beau dire qu’on s’en fiche et que l’essentiel est ailleurs… Donc, vive les pantalons larges en lin qui nous donne des allures de Coco Chanel des années 30, les grandes jupes provençales, les jupons colorées… Et puis un peu de massage car prendre soin de soi n’est pas si désagréable et réveille les sens.

    • Répondre avril 13, 2016

      dominique mallié

      Voilà exactement, et nos sens ils sont bien réveillés .. D’autant que les jambes en l’envers c’est carrément tip top !:)

  • Répondre avril 13, 2016

    chantal C.

    Marcher, marcher, marcher …
    S’hydrater, s’hydrater, s’hydrater …
    Se masser, se masser, se masser ….
    Offrir les cactus à sa pire ennemie ….
    Débat épique entre copines il y a quelque temps. Deux « clans » : celles qui en avait, et les autres. Nous nous sommes aperçu que celles qui avaient des habitudes de soin corporelles (je parle du rapport au corps comme l’entendent notamment les asiatiques et principalement les japonaises), qui marchaient tout au long de leur journée, montaient les escaliers, etc…. étaient épargnées par cet agrume absolument charmant dans nos marmelades hivernales.
    Dans le groupe, quatre sont des buveuses invétérées de thés (je par le du vrai thé, pas des infâmes choses qu’on appelle sachet). Coïncidence ou pas, aucune d’entre elle n’est concernée par le phénomène (!). Qui pose moins de problème à celles qui en ont dès lors que le soleil fait son oeuvre.

    • Répondre avril 13, 2016

      dominique mallié

      je vais me mettre au thé Chantal … c’est promis mais on demande à voir celles qui ont la cuisse lisse comme mon pantalon en lin quand il sort du pressing …
      marchons, donc … avançons , l’essentiel est ailleurs qu’entre le nombril et les genoux 🙂

  • Répondre avril 13, 2016

    matchingpoints

    Comme Corinne, nous sommes preneuses nous aussi !

  • Répondre avril 13, 2016

    Corinne

    ah la la !!!! C’est vrai que c’est pas très beau mais il y a effectivement des choses plus importantes….Cependant on peut peut-être faire quelquechose pour en avoir le moins possible…. mais quoi? Du sport c’est sur…. Manger moins de cochonneries c’est sur aussi…. mais est ce qu’on l’évite malgré tout je ne sais pas….
    Mais si quelqu’un a une idée sympa je suis preneuse…… 🙂

    • Répondre avril 13, 2016

      dominique mallié

      Je crois que Arielle nous concocte un article sur le nec plus ultra des crèmes… bon voilà une bonne idée car il se peut bien qu’on soit passé à côté de LA crème… UN MOIS, il nous reste !:) soit trente jours, deux massages par jour etc…. volontaires nous le sommes !

Laisser une réponse