Drôle de message sur l’autoroute

Si comme moi, vous circulez sur les autoroutes de notre beau pays, et que vous avez la chance de vous laisser conduire, vous pourrez noter les injonctions qui nous sont lancées du haut de ces PMV – à savoir « Panneaux à Messages Variables ».

autoroutes-pmv

Ceux-ci agrémentent notre parcours. Perchés au-dessus de l’autoroute, ils rivalisent d’efforts pour nous conseiller la prudence, nous avertir d’un bouchon, de travaux, nous conseiller un itinéraire bis, etc. Accompagnés d’un pictogramme ad-hoc, ils sont censés être immédiatement compréhensibles par tous.

Il y a quelque temps, j’avais remarqué qu’ils nous parlaient volontiers en utilisant la première personne du singulier : « J’attache ma ceinture » ; « Je fais une pause » – ce qui m’avait beaucoup amusée. À présent on peut lire « Ne discutez pas la ceinture bouclez la » (sans ponctuation, forcément).

Ces temps-ci, c’est le tutoiement qui apparaît « Fatigué ? Arrête-toi » – Citation approximative, car j’ai omis de transcrire toutes ces merveilles, dont le souvenir continue pourtant de me réjouir.

Sur le même ton badin, le panneau nous apostrophe – « Le premier qui baille a droit à vingt minutes de pause » – et parfois avec plus de sérieux en anglais, quand il donne l’information concernant le nombre d’accidents impliquant des poids-lourds au cours de l’année passée. Est-ce parce que ce sont les chauffeurs étrangers qu’il faut mettre en garde ? Les Français, eux, étant blancs comme neige, voire comme les camionnettes sans fenêtres qui vous font les pires crasses sur les moindres voies rapides.

Et ça : « Fortes chaleurs pensez à vos proches », est-ce que cela vous incite à ralentir sur la route, ou bien à accélérer pour vous rendre au chevet de votre mamie déshydratée ?

 

Ces messages sur les autoroutes, sont-ils efficaces en termes de prévention ?

En bref, le bilan de ces messages sur PMV est-il efficace en termes de prévention ? Même sans jamais utiliser les termes galvaudés de « prudence » ou « attention », que plus personne paraît-il ne prend en compte ? Souhaitons-le, car ce sont des entreprises spécialisées qui les gèrent. Au passage, on peut aussi leur conseiller de réviser leur Bescherelle, car la dernière perle en date est la suivante : « Réveillez-vous c’est l’heure de vous arrêtez » …

En effet, si la conductrice se tord de rire au volant, ou cherche à noter sur son téléphone ce genre de mises en garde, elle perdra sûrement le contrôle de son véhicule, et ciao l’efficacité de ces PMV. Ce serait vraiment dommage pour l’image des gestionnaires de nos belles autoroutes françaises, non ? *

Bonne route, en vous souhaitant surtout de lire souvent : « Traffic fluide ! »

http://www.radiovinciautoroutes.com/fr/article/les-panneaux-messages-variables

*J’ajoute reconnaître que celles-ci sont vraiment magnifiques en termes de confort. Qui a roulé ailleurs (en payant aussi cher) sur des centaines de kilomètres sans trouver une aire de repos apprécie vivement celles qui émaillent les nôtres, dont certaines sont de vrais havres. Cela dit, afficher un message qui demande aux automobilistes de quitter l’A8 surchargée, car bloquée par un accident, pour ensuite les amener sans aucun préavis sur une route barrée à peine plus loin à cause d’un incendie… ce n’est pas top. Là, pour le coup, un PMV aurait été le bienvenu ! Et ne me dites pas d’installer telle ou telle appli sur mon téléphone, c’est fait, et si j’avais écouté les conseils de mes trois GPS je serais encore coincée à Aix-en-Provence !

 

Cathie Fidler est écrivain, auteur de romans et nouvelles. Découvrez ici son blog Gratitude.

1 Commentaire

Laisser une réponse