Au secours je ne peux
plus lire les notices

Une des raisons à la cinquantaine (parmi tant d’autres) qui vous fait prendre conscience que vous avancez en âge est la difficulté à lire les notices des emballages.
C’est lorsque je me suis mise à retourner les paquets de pâtes (et autres paquets) dans tous les sens pour essayer de déchiffrer les hiéroglyphes censés expliquer la durée de cuisson, que j’ai commencé à me dire que je vieillissais.

Au-secours-je-ne-peux-plus-lire-les-notices_Les-Boomeuses

Pour utiliser un produit ménager à la bonne dose, je dois m’approcher du néon de ma salle de bain, le tourner au plus près de la lumière, en évitant les reflets, et essayer de déchiffrer s´il faut le dissoudre dans un ou deux litres d’eau.

Mais le pire reste la lecture des notices de produits de beauté, a priori nos alliés, surtout lorsqu’ils s’adressent à des « peaux matures « , dont l’exercice devient de plus en plus difficile. Et pourtant je vois encore plutôt bien, et suis encore capable de lire un livre de poche sans lunettes pour presbyte.

Je sais, vous me direz qu’il n’y a pas forcément beaucoup d’espace sur un emballage pour augmenter la taille de la typo, et qu’esthétiquement c’est moins joli.

En même temps, je ne demande pas des lettres écrites  Capture d’écran 2015-09-12 à 15.25.35non, juste une typo lisible sans loupe pour des femmes dont la vue de près baisse un tout petit peu. Parce que c’est pas très sexy d’aller dans les parfumeries (ou supermarchés, mais ça c’est de toute façon moins sexy) chercher une crème dans les rayons et la tourner dans tous les sens, l’éloigner le plus loin possible comme si on avait une perche à selfie invisible le long de notre bras.

3 solutions s’imposent donc à moi :

1/ Jouer les mamies dans les magasins et alpaguer des beaux gosses pour me lire les notices.
2/ Prendre quand même rendez-vous chez l’ophtalmo.
3/ Monter un lobby anti-petit caractères, mais là j’ai peu d’espoir.

 

Arielle Granat 

 

 

 

 

 

 

 

4 Comments

  • Répondre septembre 21, 2017

    Odile Bagot

    Ah! Ah ! Pour une fois, les myopes ont un petit avantage : il m’a suffi pendant quelques années de soulever mes lunettes pour lire. J’ai tenu sans double foyer jusqu’à ce que … je ne distingue plus les cols au bout de mon spéculum ! Mam Gynéco

  • Répondre septembre 12, 2015

    matchingpoints

    La première solution est la plus tentante…mais la deuxième la plus réaliste. En plus, les lunettes sont devenues de véritables accessoires de mode. Mais, nous qui en portons pour déchiffrer justement, reconnaissons que par moment c’est terriblement casse-pied et c’est avec nostalgie que nous pensons à nos jeunes années sans cet accessoire-là …
    Nous avons l’impression, que ces notices sont là parce que la loi oblige de les mettre et la minuscule taille des lettres décourage pas mal le consommateur…

    • Répondre septembre 13, 2015

      Les Boomeuses

      Oui, les lunettes sont de vraies accessoires de mode qu’on adore. On est pas du tout anti lunettes, au contraire. Mais même des gens plus jeunes et qui ont de bons yeux, ont parfois du mal à lire les notices. Donc, elles sont souvent écrites en trop petits. Ce qui n’empêche pas que j’ai peut-être besoin d’aller chez l’ophtalmo :))

Laisser une réponse