A 50 ans, je change
mon maquillage ?

Se maquiller à 50 © Les Boomeuses, Brigitte lazaroo

Se maquiller à 50 ans © Les Boomeuses.
Maquillage Jérôme Sandevoir

 

 

 

A 50  ans, on change de maquillage ou pas ?

Quels sont les »trucs » indispensables à connaître  ?

Jérôme Sandevoir, maquilleur conseil de Dr.Pierre Ricaud, répond  à nos interrogations et nous livre ses astuces pour avoir un maquillage  parfait à 50 ans !

Quels sont les 2 ou 3 produits indispensables à avoir  pour se maquiller à 50 ans ?

Il y a 3 produits indispensables à utiliser seul ou ensemble.
Pour optimiser l’éclat du teint, l’anti-cerne. Produit miracle, s’utilise par légers tapotements pour gommer les zones d’ombre, les cernes, les rougeurs, les tâches pigmentaires… Pour plus d’éclat, on utilise une teinte plus claire que le teint.
Pour ouvrir le regard, le mascara. A lui seul permet d’épaissir et d’allonger les cils afin de mettre le regard en valeur. La couleur et le nombre de passages permet une intensité sur mesure
Pour embellir le sourire, le rouge à lèvres qui apporte la touche de couleur. Une fois posée, il habille  immédiatement le visage. Une couleur tendance rouge coquelicot ou rose violine apporte du modernisme à son dressing.

C’est quoi le secret d’un beau teint à 50 ans ?

Une peau protégée à l’année par une protection solaire adaptée.
Une peau et un contour de l’œil hydratés au quotidien pour un fini pulpeux et lissé.
Une peau illuminée régulièrement par un gommage doux.

 Et pour éviter les cernes et les poches ?

La veille d’un rendez-vous important,  limité la consommation de sel et de sucre et dormir la tête surélevée.
Côté maquillage : pour ne pas attirer l’attention sur le regard, on fond simplement les poches au fond de teint et on pose l’anti-cerne sur la zone d’ombre.

On cache ou pas nos rides avec du fond de teint ?

On utilise un fond de teint à effet liftant immédiat avec des réflecteurs de lumière pour lisser et flouter les ridules.
On garde la main légère, car moins le visage est ferme, plus le fond de teint doit être light.

 Et si on aime pas le fond de teint, on fait quoi ?

Pour une belle mine naturel et sans fond de teint on choisit plutôt une crème teinte hydratante 2 en 1 ou une poudre de soleil claire. Si on manque de temps une simple touche de blush rosé cuivré posé sur les pommettes et au creux de la paupière apporte un joli effet.

C’est le printemps on change quoi dans nos habitudes ?

Coté soin et maquillage on allége les textures.
Pour les couleurs on opte pour les teintes pastels ou plus chaudes.

 Si on a la paupière tombante, on la maquille ou pas ?

Appliquer une base paupière lissant au fini mat et un simple crayon brun foncé sur la paupière supérieure. Fondre le trait vers le haut pour un effet lifté.

 Si les lèvres se sont affinées on les maquille ou pas ?

On gagne du volume avec des teintes douces au fini satiné ou brillant comme avec un rouge à lèvres ou un stick texture baume.

 Notre shopping 

Dr.Pierre Ricaud

Image 1 parmi 12

Un anticernes qui lisse le contour de l'œil et gomme les signes de fatigue. Teint unique anticernes, Dr.Pierre Ricaud, 20 €.

 

 

Répertoire

Bobbi Brown, Deborah, Dolce & Gabbana, Dr.pierre Ricaud,  ChanelGivenchy, Guerlain, Mary Cohr, Shiseido,

 Propos recueillis pas Arielle Granat

Photo © Brigitte Lazaroo pour Les Boomeuses
Martina est maquillée par Jérôme Sandevoir
Robe bensimon

4 Comments

  • Répondre juin 14, 2017

    Lydia

    Bonjour,
    Argh c’est triste, après 50 ans ceci après 50 ans cela, le couperet, la derniere zone, benné dans le wagon des vieux en partance pour la misère morale (quand elle n’est aps matérielle c’est un autre débat) oh vous n’etes pas en cause c’est le leitmotiv le matraquage universel, tu as 50 ans, mais dégage, fini la rigolade (et etre personnelle sans faute de gout revient cher, d’ailleurs) ! Déjà pourquoi pas 40 ou 45 ou 55 ou 60 ?
    Toutefois ce qui est bien avec vous est que le discours est sobre, le ton plein de tact, pas de police du goût ni de démolissage en règle juste des conseils bien dosés, l’essentiel avec une marge variable, le ton positif sans optimisme béat (et completement débile il faut bien le dire genre veillir c’est booo les ptits nenfants la confiture et le partage) c’est bien, merci de ne pas etre un blog déprimant !
    pour le rouge à lèvres je me demande souvent si je devrais maquiller la bouche ou pas, mes dents sont très abimees (question de santé et la réfection n’est pas pour tout de suite), auparavant le rouge à levres ne me convenait pas car j’avais les levres pulpeuses et très proéminentes, tant qu’il n’y avait pas ce vilain pli des commissures eu menton et cet effet de bajoues bien démolissant du point de vue identité ça passait, mais maintenant que la partie inferieure de mon visage me fait l’effet d’une pâte dégoulinante, il me semble que dessiner les levres est moins pire mais comme elles sont plus fines, je crains aussi d’attirer l’attention sur un menton qui a toujours été fuyant (sans ce défaut de conception je n’aurais pas le plis en question d’ailleurs, le haut de mon visage, très osseux et en relief, se maintient), et sur un cou qui est en lui meme assez disgracieux, disons que mon cou non plus n’était pas ce que je préfère… quel serait le meilleur moyen de faire oublier le bas du visage à part le masque antipoussière 😀 ? rouge à lèvres ou pas ? dégager le cou (mais pas de décolleté je n’aime pas, avec ma silhouette de lutteuse ce ne serait vraiment pas beau du tout, ou alors en V) ? cheveux ramenés sur le cou vers les clavicules ou attachés ? (de face ça me va bien mais de profil avec le menton fuyant qui ne peut que fuir de plus en plus…) écharpe ? pas d’écharpe ? en hiver je planque cou, menton et meme bouche sous des cols roulés géants, des cols relevés et des écharpes bien choisies mais tous les étés je galère. Et pour les levres jusqu’ici j’étais assez contente des baumes teintés et des rouges profonds posés au doigt, ou encore des baumes réagissant au PH. Mais peut etre aurez vous un avis sur mon cas 🙂 merci !

    • Répondre juin 20, 2017

      Les Boomeuses

      Bonsoir Lydia,

      Nous ne voulons justement pas être dans « après 50 ans plus rien ne va », car on ne pense justement pas cela. En général il nous reste encore 30 ans à vivre, on est donc loin du du wagon des « vieux ». Mais les choses changent quand même pour différentes raisons. Aux Boomeuses, nous voulons être un espace pour se faire plaisir, prendre des conseils et des idées, lire des chroniques sur des femmes qui à 50 ans ont trouvé une autre voie…
      Pour votre demande en maquillage je ne pourrais pas vous aider comme cela, mais je vous conseille de profiter des maquillages gratuits des marques (Sephora, grands magasins, Bobbi Brown, Mac, ..) pour essayer des rouges à lèvres différents, demander des conseils et voir ce qui vous plait. Vous nous direz ?

  • Répondre juin 9, 2016

    KTI

    J’arrive sur le site pour lire l’article sur les crèmes et je complète ma lecture avec ces conseils pour le maquillage 🙂
    L’anti-cernes : MA découverte miracle il y a un an.
    Sur ce, je vais me faire toute belle, merci pour ces conseils 🙂

Laisser une réponse